Forum annuel

 

Inscrivez-vous dès maintenant

 

Une formule revisitée pour la 20e édition de ce rendez-vous annuel, qui favorisera la réflexion et l’apprentissage concernant divers enjeux qui unissent l’univers du numérique à celui du patrimoine archéologique québécois. Au-delà des nouvelles technologies, le numérique est aussi un modèle de pensée qui intègre la collaboration, le partage et l’amélioration. Ces valeurs se reflètent dans la programmation qui allie ateliers de formation et de cocréation, partage d’expériences, conférences et découverte de lieux d’innovation. 

Les 5 et 6 novembre à l’Îlot des Palais (8 Rue Vallière, Québec). 

Programme 

Mardi 5 novembre

 13h 

 Accueil

13h30 - 14h30 

 Assemblée générale annuelle

14h30 - 14h45

 Pause

14h45 - 14h55 

 Mot de bienvenue 

15h - 16h20

Documenter le passé, au présent, pour le futur : études de cas numériques en archéologie, Richard Lapointe, Président iSCAN 

Les technologies numériques ont transformé plusieurs volets de l’archéologie et de la mise en valeur des sites. Que ce soit les bases de données sur les sites existants, les outils d’acquisitions géomatiques tels que l’arpentage, la photogrammétrie, le scan 3D, et les drones, où les applications de représentation (cartographie numérique 2D, 3D et photo-réalistes), permettent d’aborder la documentation, la recherche et la diffusion de façon différente. Cette présentation permettra de faire un survol de l’évolution technologique dans le domaine, par le biais de nombreux projets concrets, réalisés au cours des dernières années.

+ Atelier d'introduction aux techniques de photogrammétrie pour la documentation de sites archéologiques

16h30 - 17h

DigiHub Shawinigan: un modèle d'innovation accessible, Claudine Drolet, Chargée de projets patrimoine et muséologie numérique au DigiHub Shawinigan

Le DigiHub Shawinigan est un incubateur d’entreprises en numérique. L’organisme a ciblé 4 pôles d’expertise qu’il souhaite développer dont le pôle en patrimoine et muséologie numérique. Une quinzaine d'entreprises sont regroupées dans ce pôle et elles accompagnent ensemble, sous la coordination de la chargée de projets,  les organisations culturelles et patrimoniales qui souhaitent entamer un virage numérique. Une réflexion qui s'adapte aux enjeux et aux besoins de chacun et qui rend le numérique plus accessible à tous. En plus de réaliser de nombreux mandats, le pôle d'expertise pilote le projet de Muséolab, en partenariat avec le Musée Pop de Trois-Rivières. Ce Living Lab met de l’avant la cocréation entre le Musée et les entreprises afin d’explorer de nouvelles pratiques muséales numériques. Grâce au talent et à l’expertise des entreprises du pôle patrimoine et muséologie numérique du DigiHub, le Musée Pop accueille depuis peu des prototypes qui répondent à ces enjeux, des enjeux partagés par de nombreuses institutions muséales au Québec et dont quelques uns sont présentés ici. 

17h - 18h

 Activité de réseautage 

 

Mercredi 6 novembre

8h30 - 9h

Visite du MLab Creaform du Musée de la civilisation 

En compagnie de Ana-Laura Baz, Cheffe du service de l'engagement numérique au Musée de la civilisation

9h30 - 10h 

L'archéologie québécoise à l'intersection du public et du numérique: Un repositionnement éthique, politique et pratique, Katherine Cook, Professeure adjointe au département d'anthropologie de l'Université de Montréal

Les demandes de réinvention de l'archéologie sont omniprésentes aujourd'hui, pour s'attaquer aux legs du colonialisme, de l'exclusion et des inégalités. L'archéologie publique et la technologie numérique ont été tous les deux annoncées comme la solution à ce problème épineux. Le réseau complexe de diffusion, de vulgarisation, de sensibilisation et d’éducation hyper-numérisé offre des possibilités de reformuler la recherche collaborative, la relation entre la création et la mobilisation des connaissances, et les pratiques inclusives / équitables. Mais, l'intersection du public et du numérique introduit aussi des nouveaux obstacles et des défis actuels. Après avoir explorer l'archéologie publique numérique au Québec et au-delà, cette présentation demandera: où allons-nous à partir d'ici?

10h - 10h50

Partage d’expériences 

Michelle Bélanger, Directrice générale Musée de la nature et des sciences de Sherbrooke - Dans le cadre de la mesure 24 du Plan culturel numérique du ministère de la Culture et des Communications, le Musée de la nature et des sciences a obtenu une subvention pour enrichir l’offre de contenus culturels afin de bonifier l’expérience de visites des différents publics dans l’exposition permanente AlterAnima. Le défi : former l’équipe de développeurs du Musée pour réaliser une expérience de réalité augmentée. Les résultats: loin d’être ceux planifiés. 

Marie-Dominic Labelle, Directrice générale de la Société du patrimoine urbain de Québec - L'expérience de fouilles virtuelles à l'Îlot des Palais est aujourd'hui en forte demande, ce qui n'a pas toujours été le cas. Une réflexion sur les différents défis rencontrés depuis la mise en place de l'offre numérique innovante. 

Geneviève Provencher-St-Cyr​, Muséologue et chargée de projets - firme Maelström créatif - Du point de vue de la firme, quelles sont les bonnes stratégies à mettre en place avant, pendant et après la réalisation d'un projet d'exposition qui intégre le numérique? 

10h50 - 12h20

Atelier de cocréation autour du Mois de l'archéologie

Animé par Élise Rousseau, Facilitatrice, et Marika Roy, Agente de développement culturel numérique

12h20 - 13h30 

 Dîner sur place inclus

13h30 - 14h

Découvrir avec les données et accélérer l’exploitation du potentiel des données collectivement, Viêt Cao, Gestionnaire et analyste principal - Synapse C 

Synapse C est un organisme à but non lucratif unique en son genre, reconnu comme Centre d’excellence numérique au Québec pour la valorisation des données en culture. Comment collecter, analyser et optimiser le potentiel inexploité de ces données? On abordera le caractère extrêmement riche des données que les organismes culturels possèdent, et qui ne demandent qu’à être transformées en informations utiles pour mieux connaitre les publics, et aider aux prises de décisions d’affaires au quotidien. 

+ Exercise à partir des données des membres du Réseau Archéo-Québec

Participez à l’exercice

14h10 - 15h10

Atelier de formation: Les 8 éléments clés à intégrer dans une stratégie numérique pour une meilleure promotion de l'archéologie dans les réseaux sociaux

Animé par Cédrick Audel, Stratège Internet - Agence Unikeo Sports

15h10 - 15h25

 Pause

15h25 - 15h55

Artefacts Canada: modernisation de l’inventaire national des collections muséales, Bruno Lemay, Directeur de l’information sur le patrimoine à l’ICC et au RCIP

La présentation abordera les travaux qui sont actuellement réalisés par le Réseau canadien d’information sur le patrimoine (RCIP) en vue de moderniser Artefacts Canada. En se basant sur l’approche et les principes du web sémantique, la nouvelle version de Artefacts Canada compte tirer profit du potentiel des données ouvertes et liées afin d’accroître la dissémination, le partage et l’utilisation de l’information sur les collections conservées par les musées canadiens. Cette présentation n’entrera pas dans les détails technologiques du web sémantique mais se penchera surtout sur les étapes nécessaires et les retombées positives anticipées de la modernisation de Artefacts Canada. À l’aide des prototypes développés par le RCIP, la démonstration se voudra le plus pratique possible afin d’illustrer le potentiel de cette technologie.

16h - 16h15

Nouveautés Archéolab.québec: constituer, enrichir et mettre en valeur une collection archéologique de référence numérisée, Marie-Michelle Dionne, Chargée de projet Archéolab.québec, Pointe-à-Callière, Cité d’archéologie et d’histoire de Montréal

16h15 - 18h

Cocktail de la présidente

Remise du premier Prix Archéo-Québec

Portraits intervenants