La Grande Paix de Montréal

Par Québec Archéo |  Dans Activité vedette | 
0 commentaire
Pointe-à-Callière

La Grande Paix de Montréal

Sur la rue piétonne aux abords du Musée, une activité sera réalisée afin de souligner la Grande Paix de Montréal ayant été signée le 4 août 1701, sur le site de Pointe-à-Callière. Les familles seront invitées à découvrir un symbole de paix autochtone, le wampum, en présence d’artisans autochtones. Ils auront aussi la chance de concevoir leur pictogramme personnel, inspiré par la symbolique des signatures des diplomates autochtones. Une belle activité pour les enfants!

À l’intérieur du Musée, nos guides-animateurs réaliseront des capsules d’animation thématique sur la Grande paix. À travers nos vestiges archéologiques, nos expositions permanentes et nos artefacts, les visiteurs en apprendront davantage sur cet événement marquant.

Une rencontre historique

Il y a plus de 300 étés, un événement majeur avait lieu tout près de l'actuel Musée Pointe-à-Callière. En août 1701, des délégués de 39 nations autochtones du nord-est de l'Amérique rejoignent Louis Hector de Callière à Montréal, en vue de signer un traité sans précédent entre les colons français et les membres des Premières nations. Avec comme noble objectif de mettre fin à plus d'un siècle de violence et de guerres d'extermination entre les Iroquois et leurs alliés anglais et les Français et leurs alliés autochtones, la Grande Paix de Montréal était pour le moins ambitieuse. Malgré la distance qui séparait les différents partis et l'épidémie de rhume faisant des ravages, le grand chef Huron-Wendat Kondiaronk parvient à rassembler plus de 1300 représentants autochtones, lors de cette rencontre incomparable. Après plusieurs jours d'échanges, chaque représentant signe le document. Les effets de la Grande Paix de Montréal se feront ressentir dans la colonie et parmi les nations autochtones jusqu'à la Conquête 1760, bien que d'autres guerres sporadiques aient eu lieu dans les années suivantes. Les signatures et dessins totémiques qui ornent la déclaration de la Grande Paix de Montréal affirment la volonté des Autochtones à partager leur territoire de chasse avec les Français et à s'impliquer dans un accord commercial équitable.

Fondé en 1992, Pointe-à-Callière est le premier musée au Québec à commémorer la Grande Paix de Montréal. Pour se rappeler de cet événement majeur, l'institution fait graver des pictogrammes autochtones, provenant du traité signé lors de la Grande Paix, sur une plaque de cuivre, au sein de la Place Royale. En 2001, le tricentenaire de l'événement est aussi célébré grâce à une programmation qui présente, entre autres, le manuscrit du traité de la Grande Paix. La ville de Montréal profite aussi de l'occasion pour renommer une portion de la place d'Youville, afin que les Montréalais puissent rendre hommage aux fondateurs de Ville-Marie, sur le lieu exact de la signature de l'important traité.

Rendre hommage à notre ville

L'institution muséale œuvre à mettre en lumière l'histoire de Montréal, de sa fondation à aujourd'hui, en passant par ses péripéties, ses moments de noirceur et ses grandes célébrations. Présentant chaque année des expositions temporaires renouvelées et des expositions permanentes phares, le rayonnement du musée est grand et sa programmation est bien ancrée dans l'offre culturelle montréalaise.

Que ce soit par le renouvellement de sa proposition muséale et la mise en valeur d'artéfacts découverts à même ses sols, le musée Pointe-à-Callière protège et diffuse en ses valeurs de partage, de respect et de loyauté envers ceux qui ont foulé le sol montréalais avant nous. L'institution, dont la mission est notamment de faire découvrir et aimer Montréal, a été maintes fois reconnue et célébrée, par la Commission des lieux et monuments historiques du Canada et le ministère de la Culture et des communications du Québec. Dans le cadre du mois de l'archéologie, on y présente des activités culturelles pour les jeunes et la famille, qui permettent aux visiteurs de découvrir la richesse de notre ville et son histoire.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage (spam).
16 + 0 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.