Le musée Marguerite-Bourgeoys en vedette!

By Québec Archéo | 
0 comments
Musée Marguerite-Bourgeoys

Après plus de 20 ans d’existence, le musée fait un retour sur la contribution importante de l’archéologie dans la création de l’institution. Accompagnés de guides, les participants seront plongés dans l'évolution du site, révélée au cours des différentes fouilles archéologiques, ainsi que les hypothèses des archéologues sur ce lieu fascinant de Montréal!

Au coeur de l'histoire de Montréal

« Conserver, valoriser et transmettre à tous la mémoire de Marguerite Bourgeoys, son œuvre et son héritage inestimable, en communiquant l'histoire de cette figure clé des origines de Montréal, — première éducatrice, pionnière, entrepreneure, fondatrice et grande défenseure de Montréal — une femme de caractère dont les valeurs sont toujours d'actualité aujourd'hui. » Telle est la mission du Musée Marguerite-Bourgeoys, situé au cœur du quartier historique de Montréal. Ouvert au public depuis mai 1998, le musée met en valeur les multiples réalisations de cette femme de courage et de compassion qui a vécu au XVIIe siècle.

En plus des salles d’exposition du musée, les visiteurs sont invités à la chapelle Notre-Dame-de-Bon-Secours, plus ancienne chapelle de pèlerinage de Montréal. Le belvédère de la Chapelle de Notre-Dame-de-Bon-Secours permet également de saisir, en un seul coup d’œil, l'effervescence du site qui a accueilli les premiers Montréalais.

Dans la crypte, située sous la chapelle actuelle, se raconte l'histoire de premier faubourg de la ville. Placées une à une, il y a des siècles, les pierres de la voûte rappellent le labeur, le courage et la détermination des pionniers de Montréal. Des fouilles réalisées en 1996 et 1997 ont permis la mise au jour des vestiges de la première chapelle de pierre de Montréal, fondée par Marguerite Bourgeoys en 1675, au-dessus des vestiges d'un campement amérindien remontant à plus de 2400 ans. Depuis, diverses séries de fouilles (en 2005 et 2015) ont permis de documenter le passé du site Bonsecours. D'ailleurs, l'activité estivale mettra en lumière l’ensemble de ces découvertes, qui retrace la présence humaine sur l’île de Montréal depuis l’époque amérindienne, en passant par la Nouvelle-France et l’époque industrielle, jusqu’à nos jours.

Quant à la collection permanente du musée Marguerite-Bourgeoys et de la chapelle Notre-Dame-de-Bon-Secours, elle comprend des œuvres sur papier faites par des artistes contemporains, des peintures, des sculptures ainsi que livres, reliques, médailles et artéfacts. Ces collections englobent les œuvres et les objets de la chapelle, les objets reliés à la vie de Marguerite Bourgeoys et de la Congrégation de Notre-Dame ainsi que les artéfacts retrouvés sur le site archéologique.

Une panoplie d'activités éducatives!

Le programme éducatif Montréal, terre d'accueil fait vivre l'aventure des pionniers et des pionnières de Ville-Marie aux élèves du 2e cycle du primaire. À travers une visite ludique, les élèves deviennent eux-mêmes les premiers Montréalistes (noms des premiers colons de Ville-Marie), et découvrent les défis de nouvelle vie au sein de la colonie. Dans le cadre du cours d’Éthique et culture religieuse, la visite « Il était une foi » aborde les grandes traditions catholiques et le patrimoine religieux du Québec. Les élèves du premier cycle du primaire peuvent aussi participer à une visite éducative pour découvrir à quoi sert un musée et ce qu'on y conserve. Au cours de cette visite, les enfants sont immergés dans une salle de classe d’antan. Aux étudiants du secondaire, le Musée Marguerite-Bourgeoys propose une visite commentée dynamique d'un site archéologique exceptionnel. Toutes les visites éducatives ont été conçues pour répondre aux exigences du programme de formation de l’école québécoise du Ministère de l’Éducation du Québec.

Les groupes d'adultes peuvent également visiter le musée et la chapelle Notre-Dame-de-Bon-Secours en compagnie d'un guide. Pour les visiteurs individuels, l'institution offre un service d’audioguide permettant de découvrir la vie de Marguerite Bourgeoys et l’histoire du quartier et du site Bonsecours, au fil d’une narration originale ponctuée de récits, de témoignages et d’images exclusives. Un second parcours propose la découverte de la chapelle, grâce à des rencontres virtuelles avec des personnages clés de l'histoire de cette chapelle, que l’on surnomme la chapelle des marins.

Du début de la colonisation de Montréal, de l’éducation des jeunes filles et des Amérindiens en passant par la construction d’une chapelle et la fondation de la Congrégation de Notre-Dame, le Musée témoigne des réalisations d’une femme exceptionnelle et de tout un peuple.

Add new comment

Plain text

  • No HTML tags allowed.
  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.
CAPTCHA
This question is for testing whether you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
5 + 6 =
Solve this simple math problem and enter the result. E.g. for 1+3, enter 4.