L’Îlot des Palais : un témoin du passé

By Québec Archéo | 
0 comments
L'Îlot des Palais

Cette année, dans le cadre du Mois de l’archéologie, l’Îlot des Palais propose un voyage dans le théâtre de marionnettes, où on retrouve le charmant Guignol dans une autre de ses folles aventures! Les spectateurs pourront découvrir des artéfacts du domaine de l’hygiène qui étaient utilisés au 18e siècle pour se faire une beauté. Une manière ludique et amusante d’en apprendre sur l’histoire et l’archéologie, pour toute la famille!

Un témoin du passé

En 1668, Jean Talon achète le terrain sur lequel se trouve actuellement l'Îlot des Palais. Plusieurs de ses projets d’envergure investissent le lieu : construction navale, brasserie, fabrique de potasse. Le bas de la côte du Palais voit évoluer les aspirations de l’intendant, dont certains produits, comme le savon et le verre, sont envoyés jusqu’à Paris! Jean Talon brasse aussi de la bière, pendant cinq ans, avant d’interrompre ses activités. Le lieu change alors de vocation pour devenir un palais, pour répondre aux besoins de l'homme d'affaires. D'ailleurs, c’est dans ce lieu déjà chargé d’histoire qu’a lieu la première rencontre du Conseil souverain, en 1683. En 1713, un incendie emporte le bâtiment, qui faisait alors face au fleuve. Une année plus tard, on reconstruit un palais, cette fois-ci face à la ville, selon le souhait du nouvel intendant, Michel Bégon de la Picardière. Malheureusement, le deuxième palais est la proie des flammes en 1725. L’ingénieur du roi, Chassegros de Léry, construit un troisième palais sur les vestiges de l’incendie. Le palais assiste et survit à la guerre de la Conquête, devenant même un refuge pour les envahisseurs américains, en 1775. Pour les faire fuir, les troupes britanniques pilonnent le palais, dont il ne restera que les voûtes.

Un certain Joseph Knight Boswell achète le terrain en 1853 et y établit une brasserie industrielle. Plusieurs bâtiments sont construits autour, pour chacune des étapes du brassage, dont certains sont toujours debout. Une troisième brasserie s’établit dans les locaux de Boswell, la brasserie Dow, en 1952. Après la fin abrupte de ses activités, les installations brassicoles sont démolies au début des années 1970.

Des activités d'interprétation technologiques!

Le site historique et archéologique de l’Îlot des Palais s’est donné comme mission, entre autres, de mettre en valeur les conditions in situ de la ville, qui est considérée comme un musée à ciel ouvert, et d’explorer les innovations technologiques pour rejoindre ses publics cibles. Dans cette mouvance, l’Îlot-des-Palais propose des GéoRallyes GPS inspirés du géocaching, qui permettent de visiter le Vieux-Québec d'une manière tout à fait moderne! Au total, l'Îlot des Palais propose sept GéoRallyes et GéoParcours, sous des thèmes comme UNESCO: patrimoine et archéologie, Sur la piste de la Nouvelle-France, L'art public dans la ville et Château, palais, prisons..., notamment. La géolocalisation joue un rôle clé dans une autre activité, les fouilles virtuelles: grâce aux tablettes numériques, les participants peuvent réaliser une fouille archéologique virtuelle. Au fil de l’activité, artéfacts et écofacts se dévoilent à l’écran à leur emplacement d’origine, là où les archéologues les ont retrouvés. Un véritable scan de terrain des temps modernes mettant en valeur les technologies de l’archéologie du 21e siècle !

Finalement, l'Îlot des Palais propose un concept unique à Québec, l'Énigme au Palais, une enquête bien réelle, grâce à la tablette numérique. On cherche Marcel, l’archéologue, qui a disparu, trop concentré sur un de ses chantiers de fouilles. Où est-il caché? Pour le retrouver, les participants doivent traverser les époques, en découvrant les palais des intendants, la brasserie de Jean Talon, le chantier naval, la fontaine du Roi…Devenant de réels enquêteurs de terrain, tablette en main et œil aguerri, les joueurs auront ainsi accès à de nombreux documents d’archives, monuments de la ville, artéfacts et vestiges du passé. Un moment privilégié offert à tous les publics!

Refaire vivre les voûtes

Dans les voûtes du 18e siècle, une nouvelle exposition immersive intitulée «L’Îlot des Palais : Révélations » transporte les visiteurs au coeur de la vie trépidante de ce site historique et archéologique exceptionnel. L’histoire de la ville depuis le XVIIe siècle est racontée grâce aux milliers d’artefacts mise au jour depuis 1982. Ce site historique, archéologique et numérique propose une programmation dynamique et diversifiée, des expositions d’envergure, comme Ici, on brassait la bière et des spectacles de théâtre de marionnettes, notamment. Des activités éducatives pour les élèves du préscolaire au secondaire permettent d’en apprendre davantage sur les plus vieilles voûtes du Régime français toujours visibles à Québec.

Add new comment

Plain text

  • No HTML tags allowed.
  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.
CAPTCHA
This question is for testing whether you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
1 + 4 =
Solve this simple math problem and enter the result. E.g. for 1+3, enter 4.