La pêche à la morue, omniprésente pour les Gaspésiens

By Québec Archéo | 
0 comments
Bourg de Pabos

Le Parc du Bourg de Pabos fait partie de ces endroits magiques de la Gaspésie. Découvrez les origines de cette seigneurie qui a évolué grâce à la pêche à la morue et imprégnez-vous de la région, grâce à Nova Lumina et Ura, deux parcours multimédia mémorables pour toute la famille!

À l’époque de la Nouvelle-France, Pabos − adapté du terme micmac « Pabok », qui signifie « eaux tranquilles »  ̶  est le plus important établissement de pêcheurs permanents de la côte gaspésienne. Cependant, la Guerre de la Conquête met fin aux activités commerciales du Bourg. En 1758, Pabos est brûlé par les troupes anglaises, comme les autres villages du golfe Saint-Laurent. Ses habitants se réfugient à Ristigouche, avant de se disperser de nouveau, avec le retour de la paix, sur tout le territoire gaspésien. Après la Conquête, la compagnie King Brothers installe une scierie à vapeur sur le site du Bourg. Des descendants des familles pabosiennes reviennent pour y pratiquer le métier de pêcheur et diversifient leur source de revenus grâce à l’industrie forestière. Avec l'arrivée d’immigrants irlandais, Pabos compte de plus en plus d'âmes et reprend vie.

Dans les années 1970, la Direction du Patrimoine du Ministère des Affaires Culturelles du Québec classe « site archéologique » le territoire des seigneurs de Bellefeuille. En 1981, un groupe de citoyens crée la Corporation du Bourg de Pabos, pour protéger et mettre en valeur le lieu.

250 ans d’histoire d’une seigneurie maritime

Entre 1981 et 1987, l'archéologue Pierre Nadon dirige quatre campagnes de fouilles archéologiques sur le site du Bourg de Pabos. Il y découvre plus de 16 000 artefacts parcellisés par les incendies de la Conquête, permettant de documenter le quotidien d’un des plus importants postes de pêche en Gaspésie.

Aujourd’hui, le Parc du Bourg de Pabos donne à découvrir les vestiges de l’ancien village de pêcheurs in situ et accueille ses visiteurs dans un centre d’interprétation aux formes non conventionnelles, ouvert sur son milieu environnant. L’Espace Pierre Nadon expose la méthodologie ainsi que les différentes techniques de fouille utilisées par l’archéologue, tandis que le sentier archéologique permet de découvrir des bâtiments du 18e siècle témoignant du mode de vie des pêcheurs de l’époque. L'Espace découverte dévoile les vestiges d’un poste de pêche isolé de la Nouvelle-France, des artéfacts amérindiens et des traces du passage de l’armée britannique.

Le Parc du Bourg de Pabos fait partie d’un regroupement de cinq musées qui traitent de l’histoire et du patrimoine de la région, par le biais d'une installation numérique qui présente ses personnages emblématiques de manière ludique et moderne. Pierre Nadon tient donc la vedette, aux côtés de l’explorateur Jacques Cartier (Musée de la Gaspésie), l’Acadienne Marguerite Bujold (Musée acadien du Québec), l’homme d’affaires Charles Robin (Site historique du Banc-de-pêche-de-Paspébiac) et le commerçant John Le Boutillier (Manoir Le Boutillier).

Un rayonnement plus grand que nature

Agent culturel dynamique, l'organisme innove en proposant des activités mémorables à sa clientèle. En plus d'une offre exceptionnelle de camping, d'interprétation historique et archéologique et d'activités ludiques et scientifiques pour toute la famille, le Parc du Bourg de Pabos stimule l'émerveillement chez ceux qui acceptent l'aventure proposée. Notamment, le projet Ura permet de créer des souvenirs marquants. Circuit multimédia en huit stations en bord de mer, il offre une expérience immersive, le jour et le soir, revisitant l’histoire locale, tant lointaine que récente, ayant pour fondement l’eau. Nova Lumina, autre activité d'envergure, convie les curieux à découvrir un parcours nocturne inspiré de la rencontre entre la terre et la voûte céleste. Complément fantaisiste de l'offre touristique incomparable de la Gaspésie, ce sentier est une expérience immersive qui n’a d’égale que l’aventure fantastique qui attend les visiteurs.

En 2019, petits et grands s’improvisent archéologues grâce à une chasse aux objets connectés! Armés de leur cellulaire, les participants explorent l’ancienne seigneurie à la recherche d'objets cachés : pipes, guimbarde, bouteilles, etc. Accompagnés de vidéos adaptées, chaque objet fait la lumière sur des extraits du passé gaspésien.

Sillonné de sentiers pédestres, le Parc du Bourg de Pabos propose également des pistes cyclables longeant la baie qui aboutissent aux plages où séchait autrefois la morue. Le restaurant de la Grave est idéal les gourmands qui souhaitent profiter d’une vue incomparable sur le barachois et l’île des seigneurs Lefebvre de Bellefeuille.

Add new comment

Plain text

  • No HTML tags allowed.
  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.
CAPTCHA
This question is for testing whether you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
3 + 3 =
Solve this simple math problem and enter the result. E.g. for 1+3, enter 4.